Impact de la crise sanitaire dans les sites de visites

Une grande majorité des sites de visite interrogés notent une perte inférieure à 15 000 € de chiffre d’affaires du mois de mars comparé à 2019. Cependant tous les sites ne sont pas encore ouverts à cette période. Le nombre d’annulations de réservations est plus hétérogène. Entre 1 et 24% des prestations sont annulées pour 37% de sites et 30% de sites notent entre 75% et  100% d’annulation. 30% des salariés sont en chômage partiel. C’est le taux le plus bas comparé aux autres types d’établissements touristiques car certains sites ont besoin de salariés en activité pour entretenir les lieux. C’est le cas notamment des parcs animaliers et des parcs et jardins. La perte du chiffre d’affaires  et les charges de fonctionnement importantes mettent en grande difficulté la trésorerie de ces entreprises touristiques.

En ce qui concerne les embauches, 95% ont été différés et seulement 5% annulés sur la période du mois de mars.

Pertes de chiffres d’affaires du mois de mars en % d’établissements touristiques comparés à mars 2019 (en k€ : milliers d’euros)

  • Entre 1€ et 14k€
  • Entre 15k€ et 29k€
  • Entre 30k€ et 49k€
  • Entre 50k€ et 74k€
  • Supérieure ou égale à 75k€

Parts des prestations annulées sur la totalité des réservations en % d’établissements touristiques

  • Entre 1% et 24% des résas
  • Entre 25% et 49% des résas
  • Entre 50% et 74% des résas
  • Entre 75% et 100% des résas

Vos interlocuteurs privilégiés

Adrien Beauvais
Chargé d'études & d'observation
Anjou Tourisme
02 41 23 51 43
Envoyer un email
Rodolphe Ligonnière
Responsable du pôle Ingénierie touristique & Développement des filières
Anjou Tourisme
02 41 23 51 59
Envoyer un email