Foire aux questions – FAQ

Retrouvez les questions les plus fréquentes classées par thème :

Outil Open Pro

Je ne parviens pas à supprimer un dossier ?

Il faut tout d’abord vérifier si le module de facturation est activé et si une facture a déjà été générée dans le dossier concerné. En effet, une fois que le module de facturation est activé ET qu’une facture est générée, le prestataire ne peut pas supprimer le dossier. Donc, il peut seulement le marquer comme « annulé », ce qui déclenchera automatiquement la génération d’un avoir, qu’il est bien entendu libre de ne pas utiliser et rentrer dans sa comptabilité.

Pourquoi les paiements effectués ne s’affichent pas sur la facture ?

La facture ne fait jamais mention des paiements effectués ou restant à effectuer : sur la facture est indiqué le montant des différentes prestations et le montant total de la réservation. En revanche, il n’est pas indiqué l’acompte déjà payé, ou l’acompte / solde à payer. Ces informations là sont mentionnées dans le contrat qui lui est destiné à informer le client sur les paiements déjà effectués et les paiements restants.

Quelle différence entre le channel manager eviivo et la synchronisation ICAL ?

La synchronisation ICAL est une alternative pour les prestataires qui ne souhaitent pas activer le channel manager, ou qui possèdent beaucoup d’hébergement et donc pour lesquels le montant de connexion au channel manager serait trop élevé.

 

La principale différence entre les deux est que la fonctionnalité ICAL permet uniquement une synchronisation des calendriers, c’est donc une fonctionnalité un peu moins poussée que le channel manager. Les dossiers de réservation remonteront dans open pro mais de manière très succincte avec peu d’informations. Les contrats ne pourront pas être édités depuis open pro et il ne sera pas possible d’y ajouter des règlements. Pour les réservations effectuées via eviivo, les dossiers de réservation remontent dans open pro de manière complète, les contrats peuvent être édités, et les règlements peuvent être ajoutés. Egalement, la synchronisation avec le channel manager est faite en temps réel, alors qu’il existe un délai de mise à jour des réservations par le biais de la synchronisation ICAL.

Qu’est-ce qu’un blocage temporaire ?

Lorsqu’un produit est ajouté au panier par un internaute et que ce dernier saisi ses coordonnées, nous créons alors un blocage temporaire, dont la durée de vie est d’une heure. Lorsque l’internaute clic sur le bouton d’accès au paiement, alors la durée de persistance de ce blocage est d’une heure à partir du clic sur le bouton d’accès au paiement.

Pendant cette période d’une heure, aucun autre internaute ne peut alors réserver le produit puisqu’il est bloqué dans le panier du premier internaute. Cela pour lui laisser le temps de continuer ses achats par exemple avant de valider le paiement.

Après une heure, si la réservation n’est pas finalisée par l’internaute, alors le blocage est automatiquement supprimé, et le produit est donc de nouveau disponible lors d’une recherche par un autre internaute.

Ce fonctionnement est normal et obligatoire pour éviter que plusieurs internautes ajoutent le même produit à leur panier et donc pour éviter des risques de surbook.

Comment sont calculés les prix ?

Le fonctionnement actuel du mode de calcul des nuitées est conçu pour permettre de trouver le plus rapidement possible si l’hébergement est disponible sur la période recherchée.

Par conséquent, les opérations effectuées, pour une recherche par exemple pour une période de 4 nuits, sont :

1. Existe t-il un tarif pour un séjour commençant à la date recherchée et d’une durée de 4 nuits ? Si oui, l’hébergement est disponible au prix spécifié par le tarif de 4 nuits.

2. Sinon, existe t-il 4 tarifs à partir de la date recherchée et d’une durée de 1 nuit ? Si oui, l’hébergement est disponible et son prix est la somme des 4 tarifs.

3. Sinon toutes les autres combinaisons possibles sont testées pour obtenir des tarifs couvrant les 4 nuits à partir de la date recherchée.

Par exemple, si un propriétaire renseigne de la disponibilité pour 1 nuit et 2 nuits, la combinaison de 2 tarifs d’une durée de 2 nuits ne sera pas évaluée car le système aura déterminé que l’hébergement est disponible en combinant 4 tarifs de 1 nuit.

Le fonctionnement décrit ci-dessus est au maximum optimisé, afin d’obtenir des temps de réponse acceptables lors d’une recherche de disponibilité.

Comment sont calculés les prix pour un séjour à cheval sur deux périodes tarifaires ?

Le système prend bien en compte le prix de chaque nuitée / chaque séjour et non uniquement le prix du premier jour d’arrivée.

 

Exemple 1 – Tarif à la semaine

Une semaine est saisie à 500€, puis la semaine suivante à 600€ : Si un internaute effectue une recherche pour deux semaines, alors nous prenons bien en compte le tarif de 500€ de la première semaine + le tarif de 600€ de la seconde semaine, soit un total de 1100€ les deux semaines.

 

Exemple 2 – Tarif à la nuitée

Une nuit est saisie à 100€, puis la nuit suivant à 150€ : Si un internaute effectue une recherche pour deux nuits, alors nous prenons bien en compte le tarif de 100€ de la première nuitée + le tarif de 150€ de la seconde nuitée, soit un total de 250€ les deux nuits.

Comment est calculé le tarif indicatif affiché en ligne ?

Dans le fonctionnement prévu par Open Pro, le tarif indicatif se calcule à partir de la formule la moins chère associée à la tranche d’âge la plus chère. Ce fonctionnement a été prévu pour un affichage optimal dans le maximum des situations. Il est en effet extrêmement rare qu’un prestataire applique une prix plus élevé à la tranche d’age « enfant ».

Est-il possible de gérer la taxe de séjour dans Open Pro ?

Par définition, la taxe de séjour doit être réglée à part du prix de la location, elle doit en effet être réglée à l’arrivée ou au départ du client et non pas au moment de la réservation. Pour cette raison nous déconseillons aux prestataires de la gérer dans Open Pro comme un supplément.

Il est conseillé de mentionner dans les conditions générales de ventes qu’une taxe de séjour de X euros par jour et par personne devra être réglée sur place.

Il est possible d’ajouter également cette information dans l’entrée PARAMÈTRES > PERSONNALISATION DES CONTRATS > PARTIE 2 – RECAPITULATIF DE LA RESERVATION > AUTRES INFORMATIONS > INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES  afin que cette donnée soit également présente dans les contrats de réservations qu’ils feront parvenir à leurs clients.

Est-il possible de configurer un maximum de nuit ?

L’outil Open Pro ne permet pas de configurer un nombre maximum de nuits pour un séjour. En effet, nous ne pensons pas qu’il est productif de bloquer la réservation à un certain nombre de nuit. Néanmoins, le prestataire peut se rapprocher de son agence web ou de son prestataire technique afin de savoir s’ils ont la possibilité de surcharger les styles du Widget permettant ainsi de ne pas afficher certaines durées. En effet, nous n’avons pas de solution technique permettant cela.

Quelle est la règle d’affichage des hébergements Open Pro en ligne ?

L’ordre présent dans l’outil Open Pro n’intervient pas sur l’affichage en ligne, il sert uniquement au prestataire à classer ses hébergements dans son outil pour une meilleure visibilité en fonction de ses attentes.
Les chambres sont affichées selon leur critère de capacité : de la plus petite capacité à la plus grande.

Quelle est la taille des photos à intégrer ?

Pour les images dans les outils Open system une taille de 800px x 600px et  maximum 1024px x 768px

Outil Open Billet

Comment modifier une réservation ?

Il n’est pas possible de modifier une pré réservation ou une réservation enregistrée dans Open Billet, le prestataire est obligé de la supprimer et de la re créer dans le planning (en réservation locale).

Comment fonctionne l’ordre d’affichage des billets sur un site ?

L’ordre est le suivant :

  1. Classement par thème. Les billets sont regroupés et classés par thème.
  2. A l’intérieur d’un même thème regroupement et classement par Organisateur (selon l’ordre de création).
  3. A l’intérieur d’un même organisateur, classement par ordre des billets.

Comment savoir si un billet a déjà été scanné ?

Nous avons la possibilité d’ajouter deux colonnes supplémentaires dans le suivi des ventes des comptes Open Billet:

– Contrôlés > présente la quantité de billets scannée par réservation
– Quantité > présente la quantité de billets par réservation

 

Dans le menu de gauche du suivi des ventes, nous pouvons également ajouter un menu TRAITEMENT dans lequel s’afficheront les billets contrôlés et ceux non contrôlés.

 

Si un prestataire est intéressé, il suffit de nous envoyer votre demande via Redmine en indiquant l’ID du compte concerné.

Comment scanner les billets reçus par les clients ?

Suite à la réservation, un billet PDF est envoyé au client en pièce jointe de son mail de confirmation. Sur ce billet est présent un QR Code qui peut ensuite être contrôlé le jour de la présentation du client. Deux types de contrôle sont possibles:

1/ Par le biais d’un smartphone ou d’une tablette

Cela est gratuit. Il suffit de télécharger sur le smartphone ou la tablette une application de QR Code (n’importe laquelle) et de s’identifier dans l’onglet CONTROLE D’ACCES su compte Open Billet. Attention! le jour des scans il sera obligatoire d’avoir une bonne connexion internet (wifi, 4G, etc.) pour le bon fonctionnement des scans.
Vous pouvez si besoin visualiser le chapitre « 8 – Billets électroniques et contrôle d’accès » des tutoriels vidéos:
https://www.alliance-reseaux.com/formation-open-billet/

2/ Par le biais de douchettes en location ou en achat

Nous mettons à disposition la location ou l’achat de douchettes qui se branchent directement à un ordinateur par le biais d’un port USB. Nous prenons la main à distance sur l’ordinateur concerné afin d’installer une application spécifique. Attention! Une connexion internet est également indispensable pour le bon fonctionnement de l’application. Cette solution est soumise à devis:
http://documentation.open-system.fr/open-billet/open-access/AllianceReseaux_OpenBilletAccess.pdf

Quels sont les champs de remplacement pour le contenu du mail de notification ?

{ContactTitre}: titre du contact
{ContactNom}: nom du contact
{ContactPrenom}: prénom du contact
{ContactAdresse}: adresse complète du contact
{ContactEMail}: adresse e-mail du contact
{PrestataireIdentite}: identité du prestataire
{PrestataireAdresse}: adresse complète du prestataire
{PrestataireEMail}: adresse e-mail du prestataire
{Numero}: numéro de la commande
{PourcentageAcompte}: pourcentage d’acompte (suivi du symbole %)
{MontantAcompte}: montant de l’acompte en euros (suivi du symbole €)
{Solde}: montant du solde (suivi du symbole €){Total}: montant total de la commande (suivi du symbole €)

Comment récolter les informations saisies dans un formulaire de renseignement ?

Dans le suivi des ventes Open Billet, les données saisies dans les formulaires sont présentes en effet dans le détail de chaque réservation. Par ailleurs, on peut également retrouver ces informations dans les extractions des ventes effectuées sous excel. Cette extraction est composée de deux onglets : VENTES et PRODUITS. Dans l’onglet PRODUITS, une colonne FORMULAIRES est présente. L’ensemble des données du formulaire sont indiquées dans une cellule unique, donc pour visualiser l’ensemble du contenu de la cellule vous pouvez éventuellement agrandir la hauteur des lignes dans excel.

Quelle est la taille des photos à intégrer ?

Pour les images dans tous nos outils une taille de 800px x 600px, maximum 1024px x 768px

Outil Addock

Je propose des activités gratuites. Comment cela se passe t-il au moment du paiement ?

Lors de l’achat d’une activité à 0€ (gratuite), aucune coordonnée bancaire n’est demandée. De plus, étant donné qu’il n’y a pas de transaction en ligne, il n’y a pas de frais applicables.

A quelle fréquence les encaissements des ventes en ligne ont-ils lieu ?

Pourquoi ne puis-je pas encaisser mes ventes en ligne ? Pourquoi est-ce qu’il y un dépôt de garantie de 60€ ?

Vous pouvez encaisser les ventes faites en ligne si un minimum de 120€ est atteint. Sur ces 120€, 60€ de dépôt de garantie restera sur le porte-monnaie virtuel, afin, en cas de remboursement client, d’éviter au maximum d’être en négatif.

En cliquant sur « encaisser » vous pouvez encaisser toute la somme disponible (moins le dépôt de garantie). Il n’est pas possible de choisir la somme à encaisser.
Bien sûr, s’il reste 60€ sur votre porte-monnaie virtuel et que vous remboursez un client d’un montant de 100€, vous serez en négatif, mais les prochaines ventes viendront vous remettre en positif.

Le montant du dépôt de garantie est fixe, et il ne peut pas être modifiable.

Enfin, si la somme est inférieure à 120€ (ou si vous souhaitez récupérer le dépôt de garantie) et que vous souhaitez faire un encaissement, il faut nous envoyer un mail et de notre côté, nous pouvons forcer le virement de la totalité de l’argent disponible, ce qui remettra le compte à 0€.

Une réservation a le statut “à valider” mais la date de l’activité est passée. Comment puis-je faire ?e

Il est possible de valider les réservations passées depuis « Tableau de Bord » > Vos réservations à traiter.

Attention, il ne sera pas possible d’annuler et/ou de rembourser via Addock une activité passée.

A quoi correspond la provenance des réservations ?

Quand une réservation est faite depuis un widget Addock du Marchand (ou depuis un site MyPage du Marchand) :
– dans Addock on voit « Site web » (mini site)
– dans Open Dashboard, on voit « addock-mb-prestataire »

Quand une réservation est faite depuis un widget Open System (donc elle passe par un tunnel de réservation Open System, et il s’agit toujours d’une réservation « distributeur ») :
– dans Addock on voit « OPEN_API »
– dans Open Dashboard, on voit le nom du tunnel Open System de réservation

Quand une réservation est faite depuis un widget distributeur Addock / ou depuis le menu marketplace d’un distributeur :
– dans Addock on voit « MarketPlace »
– dans Open Dashboard, on voit « addock-distribution »

Peut-on exporter la liste des réservations dans un autre mode que le csv ?tre

Dans Addock, quand on lance une extraction, cela génère un fichier csv dont le séparateur est « ; ». L’export est automatiquement ouvert par le logiciel installé sur votre ordinateur pour la visualisation des exports. Si les options régionales configurées sur votre ordinateur considèrent que le séparateur est un « ; » alors l’export affichera bien autant de colonnes que d’informations à afficher. En revanche, si les options régionales configurées sur votre ordinateur considèrent que le séparateur est une « , » alors l’export affichera l’ensemble des données dans une seule colonne.

Deux solutions possibles:

1/ soit modifier les options régionales configurées sur l’ordinateur afin que le séparateur de liste soit un « ; » et non pas une « , » (il existe des procédures en ligne)

2/ soit convertir l’unique colonne présente (une fois l’export ouvert). Si le prestataire utilise Excel, voici la procédure:

ouvrir l’export depuis excel > sélectionner la colonne A > Onglet DONNEES > Convertir > Choisir « Délimité » dans la fenêtre qui s’ouvre > cliquer sur SUIVANT > Cocher « Point-Virgule » > cliquer sur SUIVANT > cliquer sur TERMINER.

Est-il possible de confirmer une réservation déjà passée, dont le statut est « à confirmer » ?

Vous pouvez le faire, directement depuis votre Tableau de Bord > Réservations à traiter > Confirmer la réservation.
Si vous souhaitez voir le détail de la réservation, cliquez sur « la loupe ».
Enfin, sachez qu’il n’est pas possible d’annuler une réservation déjà passée.

Je souhaite rembourser un bon cadeau, est-ce possible ?

Dès lors qu’un bon cadeau est acheté, il ne peut pas être remboursé directement au client via Addock. Vous devez donc le faire par vous-même par chèque, virement ou autre.
En effet, étant donné qu’il y a une durée de validité, l’outil part du principe que le délai d’utilisation que vous fixez est suffisant pour faire l’activité.
Une fois le remboursement fait, pensez à désactiver le bon cadeau : Marketing > Bons cadeaux > Vos codes cadeaux. Puis, cliquez sur l’œil vert pour désactiver.

Comment connaître le montant des bons cadeaux utilisés et non utilisés sur une période donnée ?

Dans l’export des réservations vous pouvez voir tous les bons cadeaux achetés en 2021. Vous pouvez également voir les bons cadeaux utilisés en 2021, grâce à la colonne « moyen de paiement utilisé ». Ensuite, vous pouvez faire la déduction du nombre utilisé versus le nombre non utilisé.

Sinon, vous pouvez le voir depuis Marketing > Bons Cadeaux > Codes cadeaux, mais ne pouvez pas faire d’export.

Est-ce que je peux prolonger la durée de validité d’un bon cadeau acheté par un client ?

Vous pouvez le faire depuis Marketing > Bons cadeaux > Vos codes cadeaux > Modifier le bon cadeau > Rallonger la période de validité en bas de la page > Enregistrer.

Un client est venu sur place avec un bon cadeau. Comment puis-je le désactiver

Un bon cadeau se désactive automatiquement s’il est utilisé depuis l’outil de caisse ou en ligne lors de la réservation. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez désactiver les bons cadeaux utilisés à la main en allant dans :
Marketing > Bons cadeaux > Vos codes cadeaux > Cliquez sur l’œil vert pour désactiver.

Est-il possible de payer un acompte lors de l’achat d’un bon cadeau (en ligne ou depuis l’outil de caisse) ?

Non, cela n’est pas possible, l’intégralité du bon cadeau doit être réglée. En effet, ce bon cadeau permettra au bénéficiaire de l’utiliser comme moyen de paiement lors d’une réservation.

Est-il possible d’utiliser Addock juste en proposant des bons cadeaux et de générer un widget ?

Oui, cela est possible. Toutefois, en amont il faudra configurer des produits, que vous désactivez (l’œil doit être gris). En effet, chaque bon cadeau est relié à un produit.
Si un client souhaite réserver l’activité, il devra vous contacter par téléphone, et vous devrez désactiver vous-même les bons cadeaux à la main (Marketing > Bons Cadeaux > Vos Codes Cadeaux > oeil vert qui doit devenir Gris en cliquant dessus).
Notre outil permet de gérer l’utilisation des bons cadeaux si vous avez la réservation des produits en ligne ou depuis l’outil de caisse.

Je souhaite proposer des bons cadeaux sans créer de produits, est-ce possible ?

Il est possible de faire un compte Addock et d’utiliser uniquement les bons cadeaux, toutefois il faudra créer à minima un produit. En effet, les bons cadeaux sont reliés à un ou plusieurs produits.
Si vous ne souhaitez pas activer votre produit, il n’y a pas de soucis, et vous pourrez ainsi utiliser que les bons cadeaux.

Pourquoi est-ce que je ne parviens pas à supprimer un produit ?

Un produit ayant eu une réservation ne peut pas être supprimé. En effet, étant donné qu’il y a une traçabilité comptable, cela n’est pas possible. Vous pouvez simplement le désactiver en cliquant sur l’œil pour qu’il soit gris.

Est-il possible d’ajouter des pièces complémentaires (Pass sanitaire, certificat par exemple) à la demande de réservation de produits ?

Vous pouvez ajouter des fichiers complémentaires en format PDF :
Configuration > Produit > modifier le produit > Programme et description de l’activité > Fichiers complémentaires
Ainsi, le client pourra consulter ces documents en dessous du descriptif du produit, et donc avant la réservation.

Je n’arrive pas à enregistrer une photo sur un produit. Comment faire ?

Vérifiez bien que les dimensions de votre photo sont inférieures à 2 Mo (1 000×1 000) et que le format soit en JPEG ou PNG. Il n’est pas possible de charger une photo en PDF.

J’ai configuré des produits mais pourquoi n’apparaissent-ils pas sur mon site internet ? titre

Vous devez activer le(s) produit(s) sur votre widget.
Pour cela : Modules > Widgets > Configurer > Modifier le widget > Produits > Activer les produits
Cela se mettra à jour automatiquement sur votre site internet

Je n’arrive pas à publier mes produits sur la MyPage, pourquoi ?

Vous devez activer le(s) produit(s) sur votre widget.
Pour cela : Modules > MyPage > Configurer > Produits > Activer les produits
Cela se mettra à jour automatiquement sur votre MyPage.

L’adresse sur les factures n’est pas la bonne, comment la modifier ?

Vous pouvez modifier l’information dans Configuration > Informations commerciales > Modifier l’adresse postale > Enregistrer.
Les factures se mettront à jour automatiquement.

Le nom de l’entreprise sur la facture n’est pas le bon, comment le modifier ?

Vous pouvez modifier l’information dans Configuration > Informations juridiques > Ma société > Nom de l’entreprise > Enregistrer.
Les factures se mettront à jour automatiquement.

Solution de paiement en ligne One Shot Pay

Comment est géré le paiement avec OSP pour un montant de 0€ ?

Le paiement d’une prestation à 0€ est compatible avec OSP. Dans le tunnel d’achat, on a le bouton CONFIRMER et après clic, nous n’avons pas besoin de saisir les coordonnées bancaires. La réservation est automatiquement confirmée en RESA FERME.

Cependant les montants entre 0.01 € et 0.99 € ne sont plus gérés. Les éventuels tests menés par des clients devront donc se faire pour des montants de minimum 1 €

Comment retrouver l’origine des virements pour les pointer en comptabilité ?

Chaque versement sur le compte bancaire du marchand One Shot Pay porte une référence virement qui commence par PAYOUT-2022XXXXXXX.
Un virement peut regrouper plusieurs transactions.
Il est possible de trouver les correspondances des transactions en faisant une recherche depuis l’interface OSP : ‘Mes opérations’ -> définir période concernée -> Exporter sous Excel.
Comparer ensuite avec l’export fait depuis l’outil de réservation (Open Pro, Open Billet, etc).

Dans quels délais les virements sont-ils effectués sur le compte du prestataire ?

Les ordres de virement sont effectués chaque mercredi, ces ordres de virement correspondent à l’ensemble des paiements reçus sur une période de 7 jours, période qui se termine le vendredi qui précède le virement.

Le marchand peut utiliser le simulateur suivant pour savoir à quelle date l’ordre de virement sera effectué:
https://www.oneshotpay.com/simulateur-virement.aspx

Comment gérer les annulations et remboursements avec One Shot Pay ?

Un vendeur utilisateur de One Shot Pay ne peut pas procéder à un remboursement de son acheteur depuis One Shot Pay. Le vendeur choisira les moyens de son choix s’il doit rembourser un acheteur.
Pour rappel, One Shot Pay agit en qualité de prestataire de services de paiement. A ce titre, les vendeurs restent seuls responsables du contrat et de l’exécution de leurs prestations vis-à-vis des acheteurs, et gèrent en dehors du contexte One Shot Pay les éventuelles annulations et remboursements, et ce selon les conditions générales de ventes du prestataire (le vendeur). Les frais de services de paiement One Shot Pay restent dus.

Un prestataire souhaite modifier son RIB. Comment procéder ?

Le marchand doit envoyer le nouveau Rib au support OSP: support@oneshotpay.com

Si le nouveau Rib ne correspond pas aux coordonnées du compte, le marchand devra se ré enrôler.

Autres solutions de paiement en ligne

Qu’est-ce que la solution PAYFIP ?

PayFiP a été développé par la direction générale des Finances publiques (DGFiP), cette solution (anciennement TIPI) permet le paiement des sommes dues pour l’usage des services publics d’une collectivité.

L’ensemble de nos outils sont bien compatibles avec la solution de paiement PAYFIP. Pour cette mise en place, nous avons besoin d’obtenir une seule chose : le numéro client PAYFIP. C’est cet élément que nous utilisons pour effectuer un test et activer le paiement sur le compte Open System. Seule condition à notre niveau pour que cela fonctionne, il faut que le compte PAYFIP soit configuré en mode URL et non en mode Webservice car nous ne somme pas compatible avec ce mode.

Ensuite, si vous avez besoin de plus de détails concernant la solution en elle même et son fonctionnement, il faut se rapprocher de la DGFIP pour obtenir toutes les précisions sur les conditions d’adhésion et d’utilisation.

Autres solutions de paiement en ligne compatibles

Vous retrouverez toutes les solutions compatibles ici : https://documentation.open-system.fr/paiement/AllianceReseaux_OpenSystem_GuidePaiementSecurise.pdf

Clic and Pay (Crédit du Nord)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– login et mot de passe de connexion à l’interface https://clicandpay.groupecdn.fr/vads-merchant/
– code de première connexion ou code de sécurité

 

Mercanet (BNP Paribas)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– Adresse de connexion (exemple : https://mercanet-telechargement.bnpparibas.net/)
– Login de connexion
– Mot de passe
– S’agit-il ou non d’une version simplifiée de la solution Mercanet ?

 

Monetico (CIC / Crédit Mutuel)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– login et mot de passe de connexion à l’interface https://www.cmcicpaiement.fr/fr/identification/default.cgi ou https://www.monetico-services.com/fr/identification/authentification.html
– code société
– numéro TPE

Attention ! On ne peut pas réexploiter cette solution de paiement si elle est déjà utilisée dans un autre environnement.

 

One Shot Pay

Inscription gratuite depuis : https://www.oneshotpay.com/

  • Aucun frais d’ouverture
  • Aucun abonnement mensuel
  • Frais de service par transaction ; 1,8% + 0,20€

 

Paybox (E-transactions / Up2Pay) – proposé par le Crédit Agricole

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– ID ETRANSACTION
– NUMÉRO SITE
– NUMÉRO RANG
– CLÉ HMAC

Si le prestataire ne trouve pas ces éléments, il doit les demander à sa Banque.

 

PAYFIP (DGFIP)

Solution de paiement utilisée par les Régies, mise à disposition par le Trésor Public, la DGFIP (direction générale des Finances publiques).

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– le numéro de client PAYFIP

Pré requis:
– il faut que le compte PAYFIP soit configuré en mode URL et non en mode Webservice car nous ne somme pas compatible avec ce mode

 

Paypal

Pour la mise en place de la solution Paypal nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– adresse mail du compte Paypal concerné
– ID fournisseur du compte concerné

 

Payzen (Banque Populaire)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– login et mot de passe de connexion à https://secure.payzen.eu/vads-merchant/
– code de première connexion ou code de sécurité

 

Scellius (Banque Postale)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– login et mot de passe de connexion à https://scelliuspaiement.labanquepostale.fr/vads-merchant/
– code de première connexion ou code de sécurité

 

SHERLOCK (LCL)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– Adresse de connexion (exemple : https://sherlocks-telecharger.secure.lcl.fr/)
– Login de connexion
– Mot de passe
– S’agit-il ou non d’une version simplifiée de la solution Sherlock ?

 

Sogecommerce (Societé Générale)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– login et mot de passe de connexion à l’interface https://sogecommerce.societegenerale.eu/vads-merchant/
– code de première connexion ou code de sécurité

 

Sogenactif (Société Générale)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– Adresse de connexion (exemple. https://telechargement.sogenactif.com)
– Login de connexion
– Mot de passe
– S’agit-il ou non d’une version simplifiée de la solution Sogenactif ?

 

SystemPay (Banque populaire)

Pour mettre en place cette solution de paiement en ligne, nous avons besoin d’obtenir les éléments suivants:
– login et mot de passe de connexion à l’interface https://paiement.systempay.fr/vads-merchant/
– code de première connexion ou code de sécurité

Les widgets

Comment faire pour qu’un widget soit compatible avec un site HTTPS ?

Pour les widgets Open system (Open pro, Open billet)

Les URLs contenues dans le code du widget doivent également être modifiées en HTTPS.

Exemple :

<script type="text/javascript" src="//gadget.open-system.fr/widgets-libs/rel/noyau-1.0.min.js" />

est à remplacer par

<script type="text/javascript" src="https://gadget.open-system.fr/widgets-libs/rel/noyau-1.0.min.js" />

Pourquoi le signe € n’apparaît plus à côté du prix ?

Le problème vient du fait que la page n’est pas encodée en UTF-8. Le prestataire en charge du site internet du propriétaire ou prestataire doit donc apporter un correctif.

Comment fonctionnent les widgets ?

Tutoriel Open pro : https://www.youtube.com/watch?v=Yih1GG1htPc

Tutoriel Open billet : https://youtu.be/Cu9UgrlHYHY

Tutoriels Addock : https://www.youtube.com/watch?v=yqV_kC5n8Fg

Ajouter un wdiget Addock sous wordpress : https://www.youtube.com/watch?v=euvGozcECvM

Comment avoir un widget pour l'Open Boutique

Les widgets Open Boutique ne fonctionnent que par Gamme de produit.

Il est possible depuis le lien gadget de génération, pour cela merci de contacter directement votre contact Anjou tourisme.

Le Code UI se compose de la manière suivante:

CG-OPBO-XXXXX-YYYY

CG: Code Gamme – ne change jamais
OPBO: ne change jamais
XXXXX: Remplacer les X par l’Id fournisseur Open Boutique
YYYY: Remplacer les Y par l’Id Gamme – accessible en effectuant une extraction des gammes depuis Open Boutique (SAISIE DES PRODUITS – GAMMES – tout cocher – exporter vers Excel)

Le Widget reste neutre afin d’être intégré sur une page détaillée et dédiée.

Existe-t-il une application mobile des outils eRESA ?

Non, il n’existe pas d’application pour les outils. Cependant pour Open pro et Addock vous pouvez créer un raccourcis sur votre smartphone en entrant l’adresse de connexion à l’outil. Ces deux outils ont une adaptation de lecture sur mobile.

Centre de ressources