3e Assises du tourisme en Anjou sur le thème du développement durable

 En Anjou, une ambition partagée pour un tourisme durable et la promotion des initiatives locales

250 professionnels ont participé aux 3es Assises du tourisme en Anjou qui se sont déroulées le 18 décembre au Centre d’affaires de Terra Botanica à Angers. Autour de tables rondes et témoignages, l’évènement a été l’occasion d’une mobilisation collective autour d’une co-construction d’un tourisme durable. A partir d’initiatives locales mises en place dans les différents territoires de l’Anjou, les conditions d’un positionnement stratégique et ambitieux d’Anjou tourisme sur les volets environnemental, économique et social du développement durable ont été étudiées.

Après l’œnotourisme en 2018, c’est le thème du tourisme durable qui était proposé cette année aux professionnels qui ont assistés à ces Assises organisées par  Anjou tourisme.  Les quelques 250 acteurs présents ont pu échanger sur l’importance de développer un tourisme « responsable », respectueux de l’environnement, de l’économie locale et des personnes. L’occasion pour Philippe Chalopin, Président d’Anjou tourisme, de préciser : « nous souhaitons construire un tourisme vertueux, issu du développement durable, prenant en compte les nouveaux enjeux sociétaux et économiques et non plus seulement environnementaux ».

Ces Assises ont aussi été l’occasion de faire un bilan des actions menées par Anjou tourisme en 2019 :

Anjou tourisme a présenté son ambition de mettre en place en Anjou des indicateurs pour développer à l’échelle du territoire une démarche d’amélioration continue pour développer un tourisme toujours plus durable.

Développer l’écotourisme grâce aux nombreux atouts de l’Anjou

L’Anjou bénéficie en effet de nombreux atouts pour devenir une destination de premier plan pour l’écotourisme. Tout d’abord, l’Anjou compte de nombreux zones naturelles remarquables à l’instar du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine ; du Val de Loire inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco ; des basses vallées angevines, classées Natura 2000, sans compter les 89 sites identifiés Espaces Naturels Sensibles représentant au total 72 300 ha.

L’Anjou dispose par ailleurs d’un patrimoine végétal exceptionnel avec ses nombreux parcs et jardins, dont plusieurs sites touristiques remarquables (Terra Botanica, le Parc Oriental de Maulévrier, Camifolia…), et d’un rayonnement horticole de dimension internationale avec Végépolys Valley. L’Anjou est assurément  une destination « verte » par excellence !

 

Ces Assises ont été l’occasion de préciser ce qu’est l’écotourisme notamment à travers l’itinérance douce, (pédestre, vélo, équestre, fluvestre…) ;  de souligner la nécessité d’accroitre les circuits cours et la promotion de produits du terroir auprès de touristes en recherche d’authenticité. Ce fut enfin un moment de partage autour d’un volet peut être moins connu qu’est le tourisme social et solidaire.

Ce rendez-vous annuel a permis par ailleurs à travers des tables rondes de mettre en lumière les initiatives locales dans les différents territoires de l’Anjou.

Des initiatives locales en matière de tourisme durable montrées en exemple

Office de tourisme de l’Anjou Bleu : encourager la promotion des produits locaux.  A travers un label identitaire « 100% Anjou Bleu », l’Anjou Bleu sensibilise les habitants et acteurs locaux au consommer local. Les saveurs et savoir-faire locaux sont un atout en matière d’image et de promotion territoriale.

 

 

 

Château de l’Epinay : s’engager pour « territoire zéro déchet, zéro gaspillage ». En septembre 2019, cet établissement a été signataire de la charte officielle « territoire zéro déchet, zéro gaspillage » mis en place par le SMITOM Sud Saumurois dont fait partie la Communauté de Communes Loire Layon Aubance.

 

 

 

Entreprise Famille Mary : développement durable & respect de l’environnement. Cette société familiale indépendante s’engage notamment dans des pratiques commerciales équitables avec son réseau d’apiculteurs et de fournisseurs, à développer un partenariat actif avec un centre d’aide par le travail de personnes handicapées. Elle contribue au « Respect de la planète » : choix d’emballage recyclable, suremballages minimum pour limiter les déchets, contrat de recyclage des cartons avec une entreprise de réinsertion…

 

 

UNAT : « Roulez jeunesse ». Garante du droit de chacun aux vacances, cette association des Pays de la Loire favorise  les séjours éducatifs à vélo pour des classes découvertes et propose des séjours adaptés aux jeunes en situation de handicap mental / psychique. 

 

 

 


L
e Bioparc de Doué : 1er refuge LPO dans un parc zoologique français. En encourageant le développement de la biodiversité locale et spontanée, des dizaines d’espèces locales de faune et flore, aujourd’hui menacées, trouvent refuge sur ce site préservé qui crée les conditions propices à leur installation.

 

 

 

L’ESTHUA : former les étudiants au tourisme durable.  Une réelle opportunité pour les entreprises touristiques de l’Anjou qui cherchent à employer du nouveau personnel compétent et local !

 

 

 

Ville de Cholet : un trophée Fleur d’Or pour renforcer son attractivité. Attribuées aux communes « 4 Fleurs » qui présentent une démarche exemplaire, ce trophée millésimé (obtenu par seulement 9 villes en France) récompense la place accordée au végétal dans l’aménagement des espaces publics, le respect de l’environnement (gestion des ressources naturelles et préservation de la biodiversité), le développement de l’économie locale, l’attractivité touristique et la préservation du lien social.

 

 

Le Mondial du Lion : signature de la charte des 15 engagements éco responsables
Accueilli sur le parc exceptionnel de l’Isle Briand, l’événement du Mondial du Lion s’engage comme d’autres grands événements sportifs internationaux à limiter ses effets négatifs sur l’environnement (achats responsables, recyclage des déchets, maîtrise d’eau et d’énergie), à préserver la biodiversité mais aussi à privilégier l’accessibilité et la promotion de l’égalité Femme/Homme dans les postes à responsabilités.

Contact presse : agence Skillvalley : Vincent Ripaud – 06 81 67 07 91

Aller plus loin

Recherches associées :   Presse

Send this to a friend